Liste et Adresses des Eglises de Vilnius

Cathédrale Basilique (Cathédrale St Stanislaus et St Vladislav)
Adresse: Katedros Sq. 1, Vilnius
La Cathédrale de St. Stanislav et St. Vladislav est le lieu de culte catholique le plus important du pays ainsi que le principal lieu de manifestations chrétiennes, les festivals folkloriques nationaux. En 1922, la Cathédrale a été élevée au rang de basilique (au sens royal). C‘est la plus haute distinction pour une église octroyée par le Pape seulement à quelques rares églises. 
Plusieurs personnes importantes du Grand Duché de Lituanie, nobles, évêques et ducs reposent dans des tombes de la Cathédrale. Le Mausolée des Souverains est situé sous la Chapelle de St Casimir et contient les restes du Grand Duc de Lituanie et Roi de Pologne Alexandre. C‘est le seul gouverneur de Pologne et de Lituanie enterré à Vilnius. Vytautas le Grand, petit-fils du Duc Gediminas et le plus puissant gouverneur Lituanien repose avec sa femme Ona dans la Cathédrale. Deux veuves de Zygmantas Augustas, la reine Elisabeth d‘Autriche (Habsbourg) et la Reine Barbora Radvilaite (dont on dit qu‘elle a été la plus belle femme de son temps) sont enterrées ici. Les murs de la Cathédrale forme une niche pour l‘urne contenant le cœur du Roi Vladislovas (Wladyslaw Vasa). 
L‘ancien mur du temple datant  des 13-15 ème siècles et la plus ancienne fresque peinte lituanienne du 14ème siècle ont survécu sous les voutes de la cathédrale.
Le plus important monument catholique de Lituanie, la Cathédrale de Vilnius a été construite selon les sources les plus connues en 1251 par le Grand Duc Mindaugas, récemment converti, sur le site d‘un temple païen. Retourné au paganisme après la mort de Mindaugas en 1263, l‘église fut restituée à l‘Eglise Catholique lors de la conversion officielle du pays au Christianisme en 1387, c‘est ainsi que le monument qui se dresse aujourd‘hui n‘a que peu de rapport avec le monument original. Le monument actuel date approximativement de 1419.

Portes de l‘Aurore
Adresse: rue Aušros Vartų 12, Vilnius
Les Portes de l‘Aurore sont le lieu de culte de Vilnius le plus visité car il est célèbre non seulement en Lituanie mais aussi à l‘étranger, lieu de culte pour d‘autres croyances religieuses également. C‘est l‘unique porte restante des cinq portes originelles de la ville du mur d‘enceinte construit  entre 1503 et 1522. Les Portes sont mentionnées pour la première fois en 1514. A l‘origine, les Portes de l‘Aurore se nommaient Porte de Medininkai, car c‘est le début de la route vers Medininkai, en polonais „Ostra Brama“ : les „Portes Coupantes“  T parce qu‘elles étaient au sud de la cité, qui était appelé „le Coupant“. Plus tard, du fait du culte à la Vierge Marie elles furent reliées au lever de soleil, l‘Aurore. Le tableau de la Sainte Vierge Marie, Mère de la Pitié, dans la Chapelle des Portes de l‘Aurore est connu du monde entier. Plusieurs églises dans d‘autres pays ont des copies de ce tableau. Le sujet, qui est aussi appelé „la Madone de Vilnius“ a été peint au 17ème siècle. Il est peint dans un style renaissance, au fusain, puis repeint à l‘huile. Depuis le milieu du 17ème siècle, on dit qu‘il possède des pouvoirs miraculeux. La Sainte Mère de Dieu des Portes de l‘Aurore a été honorée deux fois du titre de Mère de la Pitié.
Le tableau de la Sainte Vierge Marie, Mère de la Pitié des Portes de l‘Aurore, est le seul et unique en Lituanie aussi largement connu pour ses miracles et autres grâces et visité par les pèlerins des pays avoisinant. La Sainte Vierge Marie de la Porte de l‘Aurore est considérée comme la Gardienne de la Lituanie et le symbole de la concorde. Quatre peuples et deux religions viennent ensemble la prier ; Lituaniens, Polonais, Biélorusses et Russes, catholiques et orthodoxes.

L‘Eglise Ste Thérèse
Construite par les Carmélites en  1633-1654, aujourd‘hui l‘église de Ste Thérèse d‘Avila est proche de la chapelle des Portes de l‘Aurore. L‘église a été incorporée à un vaste et grand monastère et à ses jardins intérieurs.
L‘église Ste Thérèse n‘a jamais fermé. En 1844, avec la fermeture du monastère des Carmélites, l‘église avec celle de la chapelle de la Porte de l‘Aurore sont devenues églises séparées.

Sanctuaire de la Divine Pitié
C‘est la première image jamais peinte de la Divine Pitié. Elle fut peinte sous l‘autorité de Sainte Faustina et de Frère Sopocko son directeur spirituel. Elle fut cachée durant les occupations allemande et russe; Elle a été maintenant restaurée et est exposée au sanctuaire de la Divine pitié au cœur de Vilnius. Le sanctuaire a été créé dans la vieille église historique par le Cardinal Audry Backis, Archevêque de Vilnius.

St Pierre et Paul
Adresse: rue Antakalnio 1, Vilnius
L‘église St Pierre et Paul  est une pièce maîtresse du 17ème siècle baroque, célèbre pour son exceptionnel intérieur ou vous pourrez admirer 2000 pièces en stuc. La légende veut que sur ce site se dressait un temple de la déesse Milda. Il y avait une église en bois sur ce site détruite durant les guerres contre Moscou. L‘église actuelle a été construite par Hetman Mykolas Kazimieras Pacas qui voulait  pérenniser la libération de Vilnius des russes. L‘église a pris son apparence actuelle en 1676, plus tard furent ajoutés les stucs et les fresques. Au début du 19ème siècle, son pupitre Rococo a été fabriqué. Pour commémorer  la visite du Pape Jean Paul II  en Lituanie et à Vilnius, le square en face de l‘église porte son nom.

L‘église Bernardin
Adresse: rue Maironio 10, Vilnius
La construction est massive et étroite et, si nécessaire, elle peut être utilisée non seulement pour les prières mais pour la défense. Cette possibilité est donnée par les 19 embrassures dans la façade nord; Admirez les fenêtres cintrées, les arc-boutant,  la composition pacifique plane de la façade et la construction initiale du 17ème siècle Renaissance supportant une fresque baroque du 19ème siècle qui masque la partie gothique de l‘église. Durant l‘époque soviétique, l‘église Bernardin a été fermée et transformée en entrepôt. Après la restauration de l‘indépendance, les  moines Franciscains qui officiaient secrètement sont retournés à l‘église. L‘église Bernardin est en cours de restauration.

L‘église Ste Anne
Adresse: rue Maironio 8, Vilnius
L‘église  St. Anne est  une pièce maîtresse du gothique tardif. Il existe une controverse au sujet de ses origines et de sa construction. La légende veut que Napoléon Bonaparte, fasciné par la beauté de cette église, veuille la ramener à Paris dans le creux de sa main. Malheureusement, la réalité, moins romantique, veut que durant  la campagne de Russie, l‘église fut affectée à la cavalerie française. Cependant, Napoléon en fait mention dans une lettre à sa femme que : “Vilnius est une très belle ville“. L‘église Ste Anne, qui a survécut jusqu‘à nos jours sans modifications depuis 500 ans, est devenu le symbole de Vilnius. En regardant de près, vous pouvez distinguer les lettres A et M  sur la façade principale de Ste Anne. Les lettres A et M peuvent signifier en latin Alma Mater ou Ave Maria c.-à-d.  Ste Anne; Mère de Marie ou Sainte Marie ; Quelques experts pensent que  les Piliers de Gediminas ont été sublimés dans la composition sur la façade des trois tours de l‘église pour correspondre à la trinité. Près de l‘église,  il y a un clocher de style gothique naissant et construit au 19ème siècle.

L‘église du Saint Esprit
Adresse: rue Dominikonų 8, Vilnius
Comme beaucoup des églises de la ville, l‘église dominicaine du Saint Esprit a été bâti sur l‘ancien site d‘une maison en bois dédiée à un culte qui a provoqué une grande ferveur. L‘apparence du bâtiment actuel a pris forme à la fin du 14ème siècle.  En 1501 il fut donné à l‘ordre des moines dominicains qui construisirent un monastère à coté. Son actuelle apparence Baroque date du milieu du 18ème siècle quand l‘église fut reconstruite après d‘importants dommages causés par un incendie. A l‘intérieur est recouvert de splendeurs Baroques et Rococo qui nécessitent plus d‘investigations. Le bâtiment est en lui-même intéressant, dont les fonctions d‘église principale pour la communauté polonaise de Vilnius, ont perdurées durant les années soviétiques. En obtenant l‘un des rares accès aux cryptes de l‘église, vous serez admis à l‘aventure des goules où 2000 corps reposent dans des états divers. Datant du 17 et 18èmes siècles, les corps sont supposés avoir été victimes de la peste.

L‘église Franciscaine
Adresse: rue Trakų 9/Pranciškonų 1, Vilnius
L‘église Franciscaine, ou l‘Eglise de l‘Assomption de la Sainte Vierge Marie et de l‘abbaye Franciscaine de Vilnius, pour donner son nom exact,  date du milieu du 14ème siècle. Aujourd‘hui, un travail intérieur et extérieur continue sur site d‘un bâtiment en ruines gothique et baroque pour lui rendre sa beauté originelle. En dépit de la rapidité d‘assemblement des fondations en bois, des piles de briques du sanctuaire et des tours, le travail avance doucement; lors de notre dernière visite, la Chapelle de la Vierge Marie, complétée d‘une statue de la Vierge ayant la réputation d‘avoir des vertus miraculeuses, était presque terminée, laissant paraître ce que sera la restauration complète.

L‘église de la Sainte Trinité (Eglise Uniate)
Adresse: rue Aušros Vartų 7B, Vilnius
L‘église à une forme de basilique carrée, avec des parties Gothiques, Baroques et de style Byzantin Russe. La première église fut construite sur cet emplacement pour marquer l‘endroit ou trois martyrs Chrétiens Lituaniens : Antoine, Jean et Eustache furent martyrisés. La légende veut qu‘en 1337, la femme du Grand Duc Algirdas, Julijona fit construire une église Orthodoxe en bois en leur honneur. Au cours du 14ème siècle, l‘église fut fondée par Constantin Ostrogishki en tant qu‘église Orthodoxe. Entre 1608 et 1827, l‘église appartint aux Uniates de l‘Ordre de Basile. Plus tard, l‘église fut donnée à l‘Eglise Orthodoxe et après l‘indépendance elle est retournée aux Uniates.
Constitué d‘une église, d‘un monastère, d‘un beffroi et d‘une magnifique porte Rococo, et en dépit de l‘état désastreux  de conservation, l‘église de la Sainte Trinité qui date originellement de 1514 possède des éléments marquants des styles Gothique, Baroque et Byzantin Russe.  Construite en l‘honneur du héros national Belarusse Konstantin Ostrozhsky (1460-1530), l‘église sérieusement endommagée après un incendie au milieu du 18ème siècle, appartient aux Uniates de l‘Eglise Catholique de l‘Est,  d‘une religion particulière qui marie à la fois des croyances orthodoxes et la reconnaissance du Pape comme représentant sur Terre de Dieu. A l‘intérieur de l‘église, il y a une pagaille incroyable ou vous pourrez cependant admirer des fresques merveilleuses. La porte d‘une largeur de 17,9 mètres fut construite en 1761 par Johann Christoph Glaubitz (1700- 1767).

L‘église St Casimir
Adresse: rue Didžioji 34, Vilnius
L‘église a été construite par les Jésuites : les travaux ont débuté en 1604, deux ans après la canonisation de St Casimir. Elle était dédiée à la mémoire du saint Prince Casimir. La légende raconte que plus de 700 personnes ont acheminé la pierre d‘angle depuis Antakalnis jusqu‘au centre de la cité. Aujourd‘hui la pierre est toujours visible sur le mur de façade.

L‘église Ste Catherine
L‘église Ste Catherine est la première église à avoir été restaurée entièrement depuis l‘indépendance de la Lituanie. L‘église a été rénovée de manière substantielle, avec un travail de  restauration complexe réalisé à l‘intérieur; L‘autel central de l‘église a été intégralement rénové.
Aujourd‘hui, l‘église accueille des concerts du fait de son excellente acoustique.

L‘église St Nicolas
Adresse: rue Šv. Mikalojaus 4, Vilnius
C‘est l‘une des plus vieilles églises non seulement à Vilnius mais en Lituanie, qui a préservée une grande partie de ses éléments gothiques. L‘église est citée pour la première fois en 1387. Au début du 20ème siècle cette église était la seule où la messe était célébrée en lituanien; Elle était durant la même époque le centre de la Culture Lituanienne.

L‘église de L‘Archange St Michel
Adresse: rue Šv. Mykolo 9, Vilnius
L‘église St Michel fut construite par le Chancelier du Grand Duché de Lituanie Leonas Sapiega entre 1594 et 1597 pour un couvent de nonnes Bernardins  et servait également  de mausolée familial; la construction fut définitivement achevée en 1604 Durant la guerre avec Moscou, l‘église fut brûlée et pillée, cependant, elle fût restaurée entre 1663 et 1673. Le clocher ajouté  a été construit au 18ème siècle durant l‘époque tsariste. L‘église a été fermée mais rendue à la famille Sapiega en 1903 et restaurée sur leurs fonds propres. Plus tard, l‘église a été restaurée une nouvelle fois. 
En 1956, l‘église ouvre en tant que Musée d‘Architecture. L‘intérieur de l‘église est riche et varié et de grand intérêt. Le premier autel en marbre du 17ème siècle et quelques pierres tombales du 17ème ont survécu. Le mémorial commémorant Leonas Sapiega et ses deux femmes est le plus grand de Lituanie. 
L‘église est ouverte en Musée Héritage de l‘Eglise.

L‘église St Jean
Adresse: rue Šv. Jono 12 (L’université de Vilnius)
L‘une des plus pittoresques partie de l‘Université de Vilnius est l‘Eglise St Jean et  son clocher. Le nom complet de l‘église est : Eglise de St Jean Baptiste et St jean l‘Evangéliste. La construction de cette église dura environ 40 ans et fut achevée en 1426. A cette époque, elle était de style gothique; En 1571, l‘église fut transférée à l‘Ordre des Jésuites et devint une partie du complexe universitaire. A coté des foules, l‘église a été le témoin des protestations des étudiants, de pièces de théâtre et de cérémonies de bienvenue pour les Rois. Durant l‘époque soviétique, elle fut transformée en hangar. Plus tard, le Musée de l‘Université fut établit dans ce lieu. Aujourd‘hui, l‘église St Jean  a retrouvée sa fonction principale. Elle fut visitée par le Pape Jean-Paul II en 1993. Le clocher de l‘église, haut de 68 mètres, domine les plus hauts bâtiments de la Vieille Ville. 
La façade actuelle a été dessinée au 18ème siècle par le plus remarquable architecte Baroque de Vilnius : Jonas Kristupas (Johan Christoph Glaubitz).

L‘église de l‘Archange St Raphaël
Adresse: rue Šnipiškių 1, Vilnius
C‘est un monument de la fin du Baroque construit dans la première moitié du 18ème siècle. Les tours de l‘église ont été construites au milieu du 18ème siècle, elles sont couronnées de chapiteaux Rococo et de lanterneaux. L‘église et le monastère adjacent appartiennent aux Jésuites. Après que la Société de Jésus fut dissoute, en 1793, l‘église fut donnée à l‘Ordre des Moines Catholiques (Ordo Clericorum Regularium Pauperum Matris Dei Scholarum) établit à Rome en 1597 pour éduquer les enfants des familles pauvres. Plus tard, l‘église  fut utilisée comme baraquement et réserve militaires. En 1860, l‘église retourne aux Catholiques. Le tableau de l‘Archange St Raphaël domine son autel haut. L‘église possède des bancs (au milieu de l‘allée) fabriqués dans la première moitié du 18ème siècle, qui furent transférés de l‘église des Bernardins à celle-ci.

L‘église de la Sainte Crosse (Bonifrati)
Adresse: place S. Daukanto 1, Vilnius
A l‘ouest du bureau Présidentiel se trouve l‘église de la Sainte Crosse, construite sur le site d‘un groupe de martyrs franciscains  du 14ème siècle. Au 16ème siècle, la Chapelle Gothique de la Sainte Crosse fut construite par l‘Evêque de Vilnius Povilas Alseniskis; rapidement, la maison adjacente fut transformée en église Baroque qui fut donnée aux  Bonifrati; L‘église des Bonifrati était célèbre pour le puits dans ses soubassements dont l‘eau avec des vertus curatives miraculeuses (surtout pour les yeux) et pour le tableau de Ste Marie Neige (Mère de Dieu des Bonifrati) au-dessus de l‘autel haut, dont on dit qu‘il a aussi des pouvoirs miraculeux; en 1976, l‘église fut transformée en salle de concert et connue en tant que Petit Hall Baroque. De nos jours, l‘église est retournée à l‘Eglise Catholique.

L‘église de Tous les Saints
Adresse: rue Rūdninkų 20/Visų Šventųjų 1, Vilnius
L‘église fut construite entre  1620 et 1630, elle est de style Baroque tardif, aussi appelée Le Baroque Carmélite. Deux statues en bois poly chromatiques St Elijah et St Elizej, les premiers ermites Carmélites initiateurs de la fraternité Carmélite se dressent  sur le fronton de l’église. L’imposant  clocher de cinq étages  fut construit près de l’église en 1743. Dans la même année, un bâtiment de deux étages fut ajouté  avec au rez-de-chaussée, la sacristie et à l’étage, la bibliothèque, célèbre au 18ème siècle. L’église et la confrérie furent fermées entre 1832 et 1886, une grande partie des trésors artistiques fut dispersée. En 1904 sur l’initiative du Prêtre Cudovskis, l’église fut restaurée. Durant la restauration, le mur peint, qui était aussi dans les fondations de l’église fut gravement endommagé; En 1991, après que l’église ait été restituée à l’Eglise Catholique, le sanctuaire a été rénové, quelques icônes y sont de nouveau. Pendant l’ère soviétique, l’église fut un musée d’art folklorique. Aujourd’hui l’église est ouverte aux visiteurs.

L‘église St Bartholomée
Adresse: rue Užupio 17A, Vilnius
La petite église Šv. Baltramiejaus (Saint Bartholomée) est située sur la rive de la rivière Vilnia dans le quartier d‘Uzupis. Quand vous l‘approchez, elle semble se cacher, se mêlant aux maisons de la rue le long du cimetière des Bernardins. L‘église nouvellement construite fut la victime de la guerre avec Moscou. En 1778, un oratoire fut construit par les moines sur un plan de l‘architecte Martynas Knakfusas. Il fut converti plus tard en église par le frère Augustinas Stodolnikas en 1823–1824. Cette église survit toujours en ayant  eut l‘adjonction d‘un clocher en 1881.
Cependant, elle fut fermée durant l‘occupation soviétique en 1949 et converti en atelier de sculpture. En 1997, l‘église St Bartholomée fut présentée à la communauté catholique biélorusse de Vilnius. 

L‘église St Ignace
Adresse: rue Šv. Ignoto 6, Vilnius
L‘église St Ignace fut construite entre 1622 et 1647. Comme d‘autres églises jésuites en Lituanie, c‘était une basilique avec un dôme et deux tours de chaque côté du presbytère. Comme la plupart des églises de la ville, elle souffrit des incendies du milieu du 18ème siècle et fut reconstruite par l‘architecte Tomas Zebrauskas. Durant la période tsariste, l‘église fut transformée en club d‘officiers et fut gravement endommagée. En 1925, elle retourna aux Catholiques et adaptée aux cérémonies religieuses. Sous l‘ère soviétique, elle servit de hangar pour un studio de cinéma. 
L‘église a une très jolie façade de style Baroque naissant.



Cliquez ici pour Eglises de Vilnius